Groupe Landes Ressourcerie
route de Pau 40800 Aire sur l'Adour
du lundi au samedi de 10h-12h / 14h-18h
24 Jan 2019

Retour sur le succès de Landes Ressourcerie

Le bilan de trois années de soutien communautaire (18 000 euros par an) à Landes Ressourcerie a occupé la première partie du Conseil communautaire tenu jeudi dernier, à Aurensan.

Alexandre Martin, son directeur-fondateur, a exposé clairement la situation de cette association d’insertion, lancée en 2014 avec huit emplois aidés et qui en compte aujourd’hui 23. En quatre ans, l’association a collecté 875 tonnes d’objets sur un secteur allant d’Eauze à Morlaàs, a recyclé 35 % du tonnage collecté (meubles, motoculture, textile, électronique), revendu à 34 000 clients. 35 des 63 salariés en insertion ont trouvé leur place dans la vie active.

L’objectif de l’association est d’assurer sa pérennité sans recours aux subventions : essaimage vers Morlaàs, partenariat à Lacq-Orthez et implantation d’un point de vente à Eauze.

La communauté de communes pourrait avoir recours rapidement à l’association, en lui confiant un projet de transport social sur le territoire. Alexandre Martin a été largement applaudi.

Alerte sur Gemapi

Le reste de l’ordre du jour était composé de projets d’avenir. Une éventuelle préemption d’un hectare de terrain en plein centre de Ségos, pour édifier un lotissement communal ; un achat d’immeubles tout autour du cabinet médical actuel, rues Carnot, Pascal-Duprat et Victor-Lourties afin d’y installer le futur pôle médical ; enfin, une convention avec la commune d’Eugénie-les-Bains pour mettre à disposition l’ancien presbytère et y aménager maison de santé et pharmacie.

Le Conseil communautaire a également voté une motion pour alerter l’État sur les contraintes et incohérences du décret « digues » du volet « protection des inondations » de la compétence Gemapi (1). Sur ce dossier, l’analyse des digues a amené à ne pas classer les ouvrages modestes du Bahus, les digues de Renung sur l’Adour, du fait de la quasi-absence de population menacée, mais à prolonger l’étude sur les digues de La Saligue et La Plaine, qui protègent 450 habitants environ. L’Institution Adour va mener une étude technique approfondie et proposer un chiffrage de rénovation ou même de déplacement partiel.

Ces études aideront à la prise de décision et à établir le niveau de l’éventuelle fiscalité Gemapi prévue par la loi.

(1) Gestion des milieux aquatiques et la prévention des inondations.

Charles Latterrade

Source : SUDOUEST

25 Déc 2018

La Région visite Landes Ressourcerie

Mercredi, Renaud Lagrave, vice-président du Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine, était dans les murs de Landes Ressourcerie, où il a pu vérifier sur le terrain la bonne marche de l’association d’insertion, fondée en 2014 par Alexandre Martin.

Ce dernier a pu lui communiquer d’excellentes nouvelles de l’entreprise : initialement prévue pour l’insertion de huit salariés, elle en compte aujourd’hui 32 et a un projet d’essaimage à Morlaàs.

Le Conseil régional lui a récemment attribué une subvention de 36 000 euros, destinée à l’achat de fourgon avec hayon pour la récupération des objets à recycler, d’un fourgon de transport pour le ramassage du personnel, de matériel pour l’atelier de relooking des meubles, situé à Bahus-Soubiran, pour le futur atelier de recyclage de la motoculture, ainsi que pour un logiciel de paye.

En matière d’insertion, Alexandre Martin a rappelé à Renaud Lagrave que l’association obtenait 70 % de sorties réussies, avec un emploi en CDD, CDI ou une formation rémunérée. L’association a aussi un projet d’investissement dans un nouveau bâtiment de 1 400 mètres carrés pour 1,2 million d’euros.

Charles Latterrade

Source : SUDOUEST

29 Nov 2016

Landes Ressourcerie, une association citoyenne

Alexandre Martin, responsable de Landes Ressourcerie (1), association installée à Aire-sur-l’Adour, était de passage à la déchetterie de Nogaro la semaine dernière, à l’occasion de la semaine de réduction des déchets du Syndicat intercommunal de collecte et de traitement des ordures ménagères. Un bungalow de bois avait été mis à sa disposition pour recueillir les objets qu’on voulait bien lui remettre.

Landes Ressourcerie est une association de recyclage d’objets de toute espèce : électroménager, meubles, vêtements, vélos, skis etc. Elle les fait réparer par ses salariés et les revend ensuite.

22 salariés

L’objectif est de valoriser, c’est-à-dire de redonner de la valeur à ces objets réutilisables.

La ressourcerie s’est installée à Aire-sur-l’Adour avec l’agrément de la communauté de communes, pour répondre à une forte demande de la population locale. Ce qui est encourageant, notamment pour la protection de l’environnement.

Les objets récupérés, une fois collectés, passent par un cycle de quatre phases : tri, réparation/valorisation, mise en boutique et vente à petit prix. À noter que le matériel recyclé est garanti. C’est ainsi que Landes Ressourcerie occupe 22 salariés, encadrés par un professionnel de l’électroménager et un professionnel de la menuiserie.

C’est là que l’on touche du doigt la deuxième mission de cette association : être un support pour la création d’un chantier d’insertion. De nombreux témoignages de gratitude parviennent à la Ressourcerie. Ce sont souvent des personnes qui doivent s’installer (comme des étudiants) ou se réinstaller (comme des divorcés) et à qui la Ressourcerie permet de s’équiper à moindre frais.

(1) Route de Pau ; du mardi au samedi, de 10 à 12 heures et de 14 à 18 heures, www.landes-ressourcerie.fr, téléphone, 05 58 06 40 74.

Roland Houdaille
© Crédit photo : Ph. r. h.

Source : SUDOUEST

26 Avr 2016

Un beau mariage entre Sictom Ouest Gers et Landes Ressourcerie

http://www.lepetitjournal.net/Gers/011016-514963-Un-beau-mariage-entre-Sictom-Ouest-Gers-et-Landes-Ressourcerie.html

Dans l’édition du 18 décembre 2015 nous vous avions présenté ce magnifique projet mis sur pieds par 2 amis, Franklin Candelli, Président de l’association, et Alexandre Martin, le directeur. Landes Ressourcerie est une association d’insertion qui a créé 12 emplois à son ouverture le 3 novembre 2015, et sont 14 à partir d’aujourd’hui. L’association fonctionne sur 5 principes : la collecte, le tri, la réparation et la valorisation et la mise en vente en boutique. Ne jetez plus tout ce qui peut-être réutilisé !

Lors des discours, devant les élus, responsables et les amis présents, Franklin Candelli s’est souvenu de la 1ère réunion faite avec Alexandre, il y a quelques années, le porteur du projet. Ils n’ont pas manqué de remercier les partenaires financiers et autres présents depuis le début, le Conseil d’administration (CA), les bénévoles et les salariés qui font un travail magnifique au sein de Landes Ressourcerie. Ensuite, c’était au tour de Roger Combres, Président du Sictom Ouest du Gers, qui a signalé que les 7 déchetteries dont il est en charge, travaillent avec l’association. Depuis janvier 2009, le Sictom Ouest du Gers gère la collecte et le traitement des déchets des 22 communes de la Com Com Aire sur l’Adour.
Robert Cabé, Président de la Com Com et Mme Monique Lubin, vice-présidente du Conseil départemental des Landes, en charge de la solidarité, n’ont pas manqué de féliciter Michel Mamaignère, maire de Bahus-Soubiran qui abrite l’atelier et le centre de stockage de Landes Ressourcerie, et Jean-Michel Lalanne, maire de Classun, qui sont membres du CA. Il y a un réseau de 127 Ressourceries en France dont 2 en Aquitaine. Depuis l’ouverture, il y a eu 1175 clients pour un chiffre d’affaire de 51.000€.
Landes Ressourcerie c’est un magasin de 640 M2, qui se trouve après Aire sur l’Adour, à gauche, en direction de Pau, un atelier de 240 M2 et un centre de stockage de 600 M2.
Tél: 05.58.06.40.74 et www.landes-ressourcerie.fr

28 Mar 2016

Landes Ressourcerie : un démarrage réussi

http://www.sudouest.fr/2016/03/28/landes-ressourcerie-un-demarrage-reussi-2314568-3269.php

Pas de ruban à couper lors de l’inauguration de Landes ressourcerie, entreprise solidaire qui collecte, recycle et valorise, depuis six mois, mais beaucoup…

Pas de ruban à couper lors de l’inauguration de Landes ressourcerie, entreprise solidaire qui collecte, recycle et valorise, depuis six mois, mais beaucoup de satisfaction au vu d’un démarrage réussi : 14 salariés (dont 10 emplois en insertion), un taux de réemploi de 43 % de la collecte, 1 715 clients au magasin de vente de la route de Pau et des prévisions d’activité quatre fois dépassées.

« Projet vertueux »

« Vous êtes une lumière qui éclaire d’autres horizons », a résumé Robert Cabé, président de la communauté de communes, qui a aidé ce projet. « Landes ressourcerie, c’est un projet intelligent, une équipe motivée et une volonté politique », a-t-il poursuivi, faisant allusion à l’engagement financier de l’État, de la Région, du Conseil départemental et de la communauté de communes, suivi par celui de la Fondation Crédit agricole solidarité et développement. Monique Lubin, vice-présidente du Conseil départemental et chargée de la solidarité, a parlé « d’un projet doublement vertueux au plan de l’insertion et de l’environnement ».

Roger Combres, président du Sictom ouest du Gers, a souligné la collaboration intelligente avec les déchetteries du secteur, qui alimentent Landes ressourcerie et allègent ainsi leur facture de traitement. Tous les intervenants ont souligné la personnalité d’Alexandre Martin, qui a porté le projet, sa force de conviction et son souci de l’humain dans la gestion de son équipe.

Charles Latterrade

26 Mar 2016

Inauguration Landes Ressourcerie article réalisé par Christelle COROLLEUR

Retour en image sur… | L’inauguration de ‪#‎Landes‬ ‪#‎Ressourcerie‬ qui s’est déroulée hier dans les locaux dédiés à la vente d’‪#‎AiresurlAdour‬.
Landes Ressourcerie est une association d’insertion par l’activité économique (12 emplois actuellement et 14 à venir) qui collecte et répare des objets pour les revendre à bas prix et leur donner une seconde vie.
Le Président, Franklin Candelli, puis le directeur, Alexandre Martin, ont rappelé les différentes étapes de création de l’association qui a ouvert ses portes en novembre 2015. I

ls ont ensuite remercié les partenaires présents depuis le début de l’aventure, et qui continuent de l’être, puis le Conseil d’administration, les bénévoles et les salariés qui font aujourd’hui le succès de l’association. Ils ont cédé la parole aux partenaires financiers : M. Combres, président du Sictom Ouest du Gers, M. Cabé, président de la Communauté de communes d’Aire sur l’Adour et Mme Lubin, vice-présidente au Département des Landes en charge de la Solidarité.

https://m.facebook.com/cdcaire/ Tous ont salué la pertinence et la richesse du projet, économique et social, et ont souligné l’envie et l’empathie des dirigeants qui jalonnent le parcours de l’association depuis sa création.

25 Déc 2015

Ouverture d’une ressourcerie à Aire-sur-l’Adour

C’est début novembre dernier qu’a eu lieu l’ouverture officielle de «Landes Ressourcerie» qui se trouve sur la route de Pau. Le projet de ressourcerie, à l’étude depuis 2014, a reçu en juillet dernier une réponse positive de l’Etat qui a validé le financement de huit emplois aidés et aujourd’hui, ils sont 11. C’est un projet de recyclage et de revalorisation relevant de l’insertion par l’activité économique.

Pourquoi à Aire-sur-l’Adour ? Après une étude de faisabilité en partenariat avec la Communauté des Communes et le Sictom Ouest du Gers, Alexandre Martin, porteur du projet, a décidé d’implanter sa ressourcerie à Aire-sur-l’Adour. En effet, c’est la forte demande de la population locale qui a naturellement conforté ce choix géographique.
Qu’est-ce qu’une ressourcerie ? C’est un lieu de récupération, de valorisation et de revente de tout objet ré-employable et réutilisable. Celle-ci se résume par deux actes forts: développer une économie solidaire et agir pour l’environnement. Elle a un fonctionnement simple basé sur 5 principes: la collecte, le tri, la réparation et la valorisation, la mise en boutique et la vente. C’est un support pour la création d’un chantier d’insertion. On embauche des personnes éloignées de l’emploi en leur permettant une remise à niveau, une insertion voire une réinsertion plus adaptée à leurs aptitudes.
Le projet a pour but de collecter : meubles, gros et petits appareils ménagers, textile vestimentaire ou ameublement, auprès des particuliers, des commerces, des entreprises, des déchetteries sur un territoire de 101 communes (Sud des Landes et Ouest du Gers). Il les remettra en état dans des locaux situés à Bahus-Soubiran (ancienne salle des sports) et les vendra dans le local situé route de Pau. L’avantage pour les usagers est de déposer des objets en état et acheter des appareils et objets d’occasion. On y récupère les appareils électroménagers, les bibelots, jouets, vêtements, le mobilier…..  Informations : 05.58.06.40.74
17 Nov 2015

L’opportunité d’avoir une seconde vie

Route de Pau, à mi-chemin entre Crédit Agricole et échangeur de l’autoroute, les 640 mètres carrés du magasin de vente Landes ressourcerie connaissent…

Route de Pau, à mi-chemin entre Crédit Agricole et échangeur de l’autoroute, les 640 mètres carrés du magasin de vente Landes ressourcerie connaissent depuis l’ouverture, il y a deux semaines, une activité très soutenue. Certains viennent y chercher une machine à laver, un réfrigérateur, d’autres du petit électroménager ou de l’outillage, des vêtements, meubles, bibelots.

Tout ce matériel qui était, il y a quelques semaines, mis en déchetterie, au rebut par les grandes surfaces ou apporté par des particuliers, repart pour une seconde vie. Réparé avec les pièces prises sur d’autres modèles, testé, garanti pour une durée de cinq mois, le gros électroménager est vendu à des prix qui défient toute concurrence. Tout ce qui n’est pas réparable est démonté pour les pièces, puis envoyé dans des entreprises de valorisation des déchets.

Huit salariés aidés

L’atelier et le stockage se trouvent dans des locaux rénovés par la commune de Bahus-Soubiran où aboutissent les tournées de collecte allant jusqu’à Eauze, Nogaro, Riscle, Lembeye, Garlin, Samadet et Villeneuve-de-Marsan. Mais l’intérêt ne réside pas seulement dans le travail de valorisation. Landes ressourcerie recycle aussi les hommes et les femmes qui composent son personnel. Entreprise dite « d’insertion », elle a embauché huit salariés au parcours de vie un peu cabossé. Ils ont pour premier objectif de se reconstruire en étant valorisés dans leur travail.

Pour veiller sur eux, l’association, dirigée par Alexandre Martin, s’est dotée d’une conseillère en insertion. Léa s’entretient quasi-quotidiennement avec eux, apprécie leur intégration à l’équipe, leur reprise d’un rythme de travail régulier et a fixé avec eux des objectifs personnels, comme passer le permis de conduire pour un électricien diplômé totalement écarté de l’emploi par son immobilité forcée, trouver une entreprise pour faire un BTS en alternance pour un commercial et un informaticien.

Pendant quatre à vingt-quatre mois, ils vont remettre le pied à l’étrier, s’encourager mutuellement, se remettre à niveau en communication orale ou écrite, se former au dépannage, à la vente, à la gestion de stocks pour, comme les objets qu’ils collectent, passer à une seconde vie.

Charles Latterrade

Magasin ouvert du mardi au samedi de 10 à 12 heures et de 14 à 18 heures. Les particuliers peuvent y apporter directement leurs vieux objets, vêtements, etc.

Source : SUDOUEST